par Marie-Audrey Richer
Nadia BerghellaNadia Berghella est une illustratrice qui pratique depuis qu’elle a gradué du programme de graphisme au CÉGEP de Sainte-Foy, en 1994. Ce moment a coïncidé avec l’arrivée de technologies qui ont réformé la pratique du graphisme, passant des techniques manuelles aux numériques. Préférant travailler de ses mains, Nadia s’est naturellement dirigée vers l’illustration.
Affiche Festival du Film de QuébecLa preuve qu’elle était destinée à cette carrière : elle a gagné le concours d’affiche du Festival International du Film de Québec avant même la fin de son DEC! Elle a fait ses premières armes comme contractuelle pour diverses boîtes de graphisme, notamment Humeur Design, une entreprise qui faisait fureur à l’époque avec sa ligne de tee-shirts comportant des personnages tels que les Natchou. Elle fut par la suite recrutée chez Sérigraphie Concept. Plusieurs vêtements ont immortalisé son jeune coup de crayon.
Faisant son chemin en tant que travailleuse autonome, elle a illustré au fil du temps divers ouvrages publiés chez Impact!Éditions, Midi Trente et les Éditions du Phoenix, qui se spécialisent dans la Couvertue Pinceaupsychologie et la littérature jeunesse. Certains clients lui restent fidèles, faisant durer leur collaboration année après année! Ce n’est donc pas un hasard si ses productions sont souvent teintées de thématiques ou d’images faisant référence à l’enfance.
Pages intérieures Pinceau
Techniques de prédilection
Bien qu’elle passe la majorité de son temps à réaliser les commandes de ses clients, Nadia peint également pour son plaisir personnel et son équilibre. Elle travaille principalement à l’aquarelle, mais affectionne aussi l’acrylique et le collage.
Nadia BerghellaNadia avoue que ces deux motifs de création (le gagne-pain et le passe-temps) posent une certaine dualité dans sa pratique, qui se traduit par un univers abstrait duquel émerge bien souvent des élément plus figuratifs.

“L’artiste libre en moi inspire l’illustratrice professionnelle, et vice-versa. Par exemple, lorsque je peins une toile pour moi-même, il arrive qu’en cours de route, des formes enfantines apparaissent malgré moi. Les deux se complètent.”

 
La vie d’une maman au profil professionnel non conventionnel
Être travailleuse autonome comporte son lot de hauts et de bas et à travers la pratique artistique. Nadia a parfois dû composer avec un emploi d’appoint pour répondre aux besoins de sa petite famille. C’est heureusement chose du passé depuis maintenant 12 ans!
Aujourd’hui, Nadia aspire à un meilleur équilibre et se réalise à travers son métier, sa vie familiale, ses implications communautaires et artistiques.
Elle fait davantage la distinction entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle, et s’efforce d’organiser son temps afin à ne pas travailler à toute heure du jour (ou de la nuit). Ainsi, quand la porte de l’atelier se referme, c’est un temps de qualité qu’elle s’offre auprès des siens. Elle conserve ainsi sa passion pour produire des oeuvres plus personnelles, mais en dehors des heures de travail.
À ce sujet, elle a remporté récemment le Grand Prix MRC Bellechasse au Concours d’oeuvre d’art Desjardins 2013, ce qui lui a donné des ailes. Notons également que c’est une femme impliquée dans sa communauté, car elle est membre du c.a. du Comité culturel de Saint-Malachie – volet artistique, depuis cinq ans.


Sac Society6Vous pouvez voir les oeuvres de Nadia au www.nadiaberghella.com et sur sa page Facebook. Vous pouvez également vous procurer divers objets usuels à l’effigie de ses créations sur le site web Society6.