À vos loupes! Des centaines d’œuvres de petit format sont exposées aux quatre coins de la ville de Lévis dans le cadre de la huitième édition de l’Internationale d’art miniature, qui réunit cette année les créations d’artistes provenant de 21 pays différents.
Du Québec au Japon, en passant par la France, la Bulgarie, l’Afrique du Sud et l’Égypte : c’est un véritable tour du monde à petite échelle que propose cette année encore l’Internationale d’art miniature.
Le volet concours international de l’exposition se déroule dans le Presbytère Saint-Nicolas et la Galerie Louise-Carrier. En tout, 329 œuvres, réalisées par 173 créateurs, y sont exposées.
La Galerie d’art des Deux-Ponts et le Centre d’artistes en art actuel Regart de Lévis participent également à cet événement bisannuel en présentant leur propre exposition d’œuvres miniatures.
En dispersant l’événement dans quatre lieux distincts, les responsables des différentes galeries d’art ne craignent pas que le public ne se contente que de l’un des quatre endroits proposés, loin de là. «C’est une belle collaboration. Ça fait un tout. Ce n’est pas une exposition séparée, c’est vraiment un tout», indique le coordonnateur aux arts visuels à la Galerie Louise-Carrier, Claude Vallières.
La conseillère aux services des arts et de la culture à la Ville de Lévis, Pauline Leboeuf, estime également que le fait de séparer les éléments de l’exposition dans quatre galeries d’art distinctes permet au final au spectateur de mieux apprécier chacune des œuvres.
«Quand il y a 400 œuvres dans un même endroit, à un certain moment, on ne voit plus rien. On ne regarde plus de la même façon lorsqu’on est rendu à la 400e. Quand on en fait une partie à un endroit et une autre partie ailleurs, c’est plus intéressant», note celle qui a participé à l’organisation de la première édition de l’Internationale d’art miniature.
Pour inciter les gens à visiter toutes les galeries, un rallye a d’ailleurs été mis sur pied. La population est invitée à se procurer un coupon questionnaire et à répondre à trois des quatre questions proposées. Les réponses se retrouvent dans chacun des sites d’exposition. Un tirage aura lieu le 7 septembre parmi tous les coupons reçus pour remporter une œuvre miniature de l’artiste bulgare Galina Pavlova.
Dès dimanche et jusqu’au 6 septembre, les quatre volets de l’exposition seront ouverts au public. Les organisateurs espèrent recevoir 15 000 visiteurs en tout au courant de l’été.
«On souhaite que la population s’approprie l’événement. C’est un événement qui a un rayonnement international et partout à travers le Québec et le Canada, mais ce qu’on souhaite ici, c’est que la population locale puisse en bénéficier et vienne visiter», lance la directrice du Presbytère Saint-Nicolas, Catherine Lapointe, avant de rappeler que l’événement est accessible gratuitement.
Le vernissage de l’exposition aura lieu ce dimanche à compter de 13h au Presbytère Saint-Nicolas pour se poursuivre à 15h à la Galerie Louise-Carrier. À cette occasion, les noms des gagnants du concours international seront dévoilés et des bourses totalisant 4 000 $ seront remises.
Art miniature
Sur la photo: Une oeuvre de l’artiste bulgare Galina Pavlova sera tirée parmi les participants au rallye.